Festival de Vouziers 26 Octobre 2019 [SOLD-OUT] Sortilège / Satan / Freedom Call / Titan / Manigance

Partagez les impressions de vos expériences LIVE!

Modérateurs : Modérateurs du forum, Responsables / Animateurs de sections

Règles du forum
Pour une tournée, SVP postez toutes les dates européennes disponibles dans le topic + la période ou quelques dates dans le titre du topic.
Avatar du membre
Dark Schneider
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 3056
Enregistré le : 08 juin 2003, 17:09
Localisation : Caen (14)

Re: Festival de Vouziers 26 Octobre 2019 [SOLD-OUT] Sortilège / Satan / Freedom Call / Titan / Manigance

Message par Dark Schneider » 28 oct. 2019, 10:23

Petit retour rapide sur les groupes (je ferais sans doute un cr plus complet pour nightfall)

Tentation : pas vu ! On est arrivé juste après

Existance : jamais écouté donc une découverte pour ma part. J'ai eu un peu peur en les voyant débarquer avec leur look de glamouze et finalement ils ont joué un heavy typé Nwothm assez efficace et avec beaucoup, beaucoup d'envie. Bel hommage à H-Bomb à la fin avec leur tube "Gwendoline" (le chanteur est le fils de Didier Izard). Le souci c'est que si les compos sont biens, elles ne sont tout de même pas suffisamment marquante, je ne les imagine pas passer à la vitesse supérieure.

Manigance : C'est vraiment n'importe quoi. Comment des zicos avec une aussi longue expérience peuvent-ils continuer avec une chanteuse qui n'est manifestement absolument pas à la hauteur ?? Je ne comprends pas un tel aveuglement. Déjà que niveau texte, Manigance c'est assez imbitable mais avec cette Carine Pinto qui ne transcende rien c'est catastrophique. Chant dénué de tout charisme, jeu de scène désagréable... Dommage car la set-list était bonne (même si très orientée vieux classiques). :nul:

Titan : rhaaa ils ont la pêche les vieux ! Bon moi je kiff le chant de Patrice Le Calvez et il a parfaitement vieilli le bougre, il est même mieux que dans ses jeunes années car moins strident. Les vieux classiques de Killers et Titan étaient évidemment de la partie, mais y'avait aussi des nouveaux morceaux non ? Pas à la hauteur des anciens visiblement mais bon vivement l'album quand même. En tout cas ça défouraillait dur. Dommage pour le problème de guitare, et l'intervention de Fred Leclercq n'a pas apporter grand chose mais c'était sympa. :bang:

Freedom Call : on sent qu'on passe à la catégorie des groupes pros. Tout est hyper carré, parfaitement exécuté. Après faut aimer le style, ce qui n'est que moyennement mon cas donc j'ai vu ça d'un peu de loin, mais y'avait des fans dans la salle. Chris Bay cause beaucoup, beaucoup trop entre les morceaux ! Et toutes ces mélodies guillerettes en modes majeur ça faisait quand même un peu monde des bisounours. :fete:

Satan : pas déçu, les boss de la soirée pour moi, tout simplement. Brian Ross ressemble vraiment à une vieille sorcière mais vocalement il assure toujours le bougre. Et ces twins guitars, rhaaa... Russ Tippins est vraiment un guitariste génial, bourré de classe (le côté anglais sans doute), avec sa strat magnifique. :up:

Sortilège : cf le topic sur le groupe


Image

Avatar du membre
Bertrand
Defender of the Faith
Defender of the Faith
Messages : 12784
Enregistré le : 29 oct. 2002, 12:37
Localisation : Rhone - 69

Re: Festival de Vouziers 26 Octobre 2019 [SOLD-OUT] Sortilège / Satan / Freedom Call / Titan / Manigance

Message par Bertrand » 28 oct. 2019, 10:25

Dark Schneider a écrit :
28 oct. 2019, 10:23
Manigance : C'est vraiment n'importe quoi. Comment des zicos avec une aussi longue expérience peuvent-ils continuer avec une chanteuse qui n'est manifestement absolument pas à la hauteur ??
c'est la femme de leur manager.
du foin pour nos vaches, les Landes indépendante !!!!
OMNIO a écrit :
30 août 2019, 15:12
Mais peut être qu'en écoutant l'album encore quelques fois attentivement, t'arriveras à aimer quelques titres ou mêmes des riffs … en faisant abstraction de la voix bien sûr :D

Avatar du membre
Dark Schneider
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 3056
Enregistré le : 08 juin 2003, 17:09
Localisation : Caen (14)

Message par Dark Schneider » 28 oct. 2019, 10:35

Ouais je sais, bah ils faut qu'ils changent de manager. Après j'imagine que trouver un chanteur au pays basque ne doit pas être si simple alors il font avec mais bon...

Sinon, j'ai vu Max Yme et son pote, il va donc encore nous faire une vidéo.
Image

Avatar du membre
Bertrand
Defender of the Faith
Defender of the Faith
Messages : 12784
Enregistré le : 29 oct. 2002, 12:37
Localisation : Rhone - 69

Message par Bertrand » 28 oct. 2019, 10:42

les chanteurs dans la région Béarn, pays basque, Landes, et même Gers doit y en avoir. Ils ont qu'à chercher comme il faut, ils trouveront.
du foin pour nos vaches, les Landes indépendante !!!!
OMNIO a écrit :
30 août 2019, 15:12
Mais peut être qu'en écoutant l'album encore quelques fois attentivement, t'arriveras à aimer quelques titres ou mêmes des riffs … en faisant abstraction de la voix bien sûr :D

weik
Gold Saint
Gold Saint
Messages : 11155
Enregistré le : 24 déc. 2004, 00:16

Message par weik » 28 oct. 2019, 10:43

Mon compte rendu !

TENTATION : très bon avec en prime une cover sympathique de Ponce Pilate. Déjà vu le groupe à trois reprises et à chaque fois de mieux en mieux !

EXISTANCE : Ça s'écoute mais pas fameux non plus. Attitude de posers, ça bouge bien mais pas mon truc. Je suis resté quand même trois morceaux donc pas désagréable mais voilà quoi je rentre pas dedans.

MANIGANCE : J'ai jamais aimé mais là c'était encore pire de ce que je connaissais d'eux. La chanteuse n'a aucun charisme ni LA voix qui permettrai au groupe d'aller plus de l'avant.

TITAN : beaucoup de tee shirts du groupes dans la salle. Très bon concert mais les titres que j'aime restent ceux de Killers. Show très énergique. J'aime beaucoup moi aussi la voix de Patrice Calvez.

FREEDOM CALL : j'ai jamais aimé donc rien à dire dessus. C'est bien fait mais j'aime pas le style.

SATAN : Excellentissime comme d'hab. Le meilleur groupe du festival (et de loin).

SORTILEGE : C'est bon à reprendre en choeur. Agreablement surpris par la voix de Zouille par rapport à ce que j'avais pu voir sur des vidéos du KIT. Farid à la batterie était plus que limité mais bon il a fait de son mieux sachant qu'il avait très peu répété et que ce style est trop "compliqué" techniquement pour lui. Par contre suis je le seul à penser que le gratteux de Manigance est total à la ramasse ?! (Limite gênant parfois ...). Quel massacre sur "Mourir pour une princesse", chaque zicos jouait n'importe quoi dessus. Linda a assuré mais elle doit être au bout de sa vie tellement c'est du n'importe quoi parfois sur scène ... Lapin a fait le job et Dumajean était très très concentré. Au final restent les hymnes qui rattrapent un peu le tout. Gros buzz autour du groupe mais à mon avis dans 2 ans c'est fini ....

demes
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 2936
Enregistré le : 31 août 2012, 16:44

Message par demes » 28 oct. 2019, 16:56

À mon tour.

Première fois que je mettais les pieds à Vouziers, heureusement qu'il y a ce fest parce que sinon la région est tout ce qu'il y a de plus mort, jamais je n'y viendrais pour une autre raison (les mémoriaux de la Grande Guerre mis à part) ! Entre le gite où j'ai dormi (dans son jus lui aussi) avec des copains et Vouziers 5 villages traversés, avec en tout et pour tout un bar restau et un garage auto comme commerces ! :euh: À coté le centre Bretagne c'est Paris ! :lol:

Content aussi d'avoir revu pas mal de Defenders (Eklipse avec son legging "Ride the Lightning" :D ) et d'avoir pu mettre des visages sur trois pseudos (Lole66, Old Craspouille, Everflow). :)

Les groupes vus :

-Tentation : c'est toujours aussi sympa de revoir nos chers catalans. :)
-Existance : la belle surprise du fest, super carré, des riffs efficaces, une gestuelle soignée. Il faudrait juste mettre de la passion là - dedans, après avoir discuté d'eux avec Nat et ChaNoir effectivement une telle perfection fait un peu meilleur élève de la classe.
-Manigance : ça pourrait me plaire, mais la chanteuse ça ne va pas du tout, elle ne fait rien passer en émotion. J'ai tenu 3 titres et c'est déjà beaucoup. Pourtant sur album pour moi ça passe, Philippe le copain m'en a fait écouter deux la veille.
-Titan : la tarte dans la gueule du fest ! Je ne croyais pas Philippe quand il nous disait à moi et à ses deux copains avec lesquels je suis venu que ce serait le meilleur set du fest, j'ai eu tort ! Une patate de dingue, Patrice Le Calvez en tête ! Même ChaNoir a adoré, c'est dire. :D J'ai été d'autant plus surpris que je ne me souvenais pas d'une prestation comme celle - là l'année dernière au Samaïn. Le set aurait été parfait si il n'y avait pas eu ces problèmes de gratte. :/
-Freedom Call : mais qu'est - ce qu'ils font là ? J'ai tenu à peine un titre tellement ça ne m'a pas plu, et pourtant contrairement à Weik c'est un style qui me plait.
-Satan : Excellent set pour un groupe que là aussi je ne connaissais pas, je les met ex - aequo avec Titan (la passion pour eux, le professionnalisme pour Satan) et je n'ai pas été le seul.
-Sortilège : on sent que cette reformation a un gros potentiel, l'envie est clairement là et leur légende n'est pas usurpée. En plus les textes me plaisent beaucoup. Malheureusement la prestation de Zouille n'est clairement pas à la hauteur : je veux bien admettre qu'il ne peut plus monter dans les aigus comme avant, mais de là à ne chanter réellement que pendant 50 % du set (25 % sa choriste - chanteuse -qui ne fait pas seulement les notes hautes, loin de là- comme il dit lui - même et 25 % le public, et encore je suis généreux) pour moi ça ne va pas.

En conclusion j'ai passé un super fest dans une oasis de musique et de fête au milieu de nulle part. :D William en a d'autant plus de mérite. :up:
ChaNoir a écrit :Udo est une hybridation contre nature entre une poupée gonflable expérimentale et un crapaud. Mais j´aime quand même bien le voir sur scène.
Metalrunner a écrit :Je sais je suis un thrasheur romantique et fragile :D

Avatar du membre
ChaNoir
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 3271
Enregistré le : 22 juil. 2015, 16:26
Localisation : Allemagne, Forêt Noire

Message par ChaNoir » 28 oct. 2019, 22:45

Un grand cru, ce Vouziers 2019.

Tentation
musicalement j´aime vraiment beaucoup, beaucoup. Après le chant en Français, c´est toujours la même rengaine avec moi: il en faut vraiment beaucoup, beaucoup pour me convaincre. Ce n´est pas le cas ici, d´autant que certains passages étaient à côté de la plaque. Un super concert malgré ce détail, et c´est Demes qui sur place en a fait le meilleur résumé: "ça commence bien" :up:

Existance
Cela fait quelques fois qu´on les voit et ils ont vachement bien progressé les p´tits djeuns.
Dark Schneider a écrit :
28 oct. 2019, 10:23
Le souci c'est que si les compos sont biens, elles ne sont tout de même pas suffisamment marquante, je ne les imagine pas passer à la vitesse supérieure.
Je comprends ton point de vue mais je n´en suis pas si sûre. Certes il n´y a pour l´instant dans leur discographie aucun hymne destiné a passer glorieusement à la postérité. Mais We Are Restless par exemple le fait fort bien live. Et puis surtout, pas mal de groupes qui ont finalement fait de très belles choses ont eu besoin de plusieurs albums pour arriver à sortir LE truc. Tout au plus peut-on leur reprocher d´enchainer les albums trop vite. Je pense quand même qu´il faut leur laisser encore un peu de temps avant d´oser un avis définitif. Et quand on voit à quelle vitesse ils ont amélioré leur présence scénique, j´espère pour eux qu´ils seront capables d´évoluer aussi bien du côté de l´écriture: finis les regards hésitants, terminés les changements de place approximatifs et les postures mal copiées sur leurs idoles. A Vouziers ils ont présenté un show qui tenait vraiment la route et pour ma part c´est la première fois que j´étais à fond dedans avec eux. Chapeau les gars, on tient bon et on continue siouplait :scream: :up: :up: :up:
Agréable aussi la petite surprise finale avec le titre d´H-Bomb, c´est le genre de choses qu´il faut venir en France pour recevoir (les autres fois, on les avait vus en Allemagne). :bow:

Manigance :calimero:
Là je suis triste. Mais vraiment quoi. Parce que Didier Delsaux est pour moi jusqu´ici LA voix du LEMETAL français qui m´en bouche un coin. Un des rares (oui oui Zouille aussi, mais ils ne sont pas nombreux) qui parvient à chanter cette langue avec une fluidité pure qui me touche, en dépit du fait que le style musical avait en soi tout ce qu´il fallait pour me déplaire, c´est dire la performance.
Et là avec cette madame Pinto au micro, ben c´est plat. Elle en fait une interprétation vocalement correcte mais beaucoup plus hardrock. Pareil pour la prestation scénique: tout l´aspect poétique a disparu. La musique a dû être réarrangée pour coller à son style d´ailleurs, cela sonnait beaucoup plus dur à mes oreilles. A ce compte-là je n´ai pas tenu jusqu´au bout. :,(
Smalltalk avec Craspouille qui me voit sortir:
-tu t´ennuies?
- ben oui
- Moi aussi
voilà, tout est dit.

Je ne savais pas que c´est la femme du manager. Merci pour l´info, je dors mieux quand les choses à priori incompréhensibles trouvent quand même une explication, aussi triste qu´elle soit.

Titan
Je ne connaissais que de nom. Une mega grosse claque. Alors on peut rajouter un troisième nom aux voix françaises autorisées par moi et pour moi :D : Patrice Le Calvez. Le groupe est le grand gagnant de la soirée à mes yeux. En plus ils sont contents d´être là, ils ne se la pètent pas, j´adore les textes, il faut que je me procure cet album et tout et tout. :bang: :bang: :bang:


Freedom Call
demes a écrit :
28 oct. 2019, 16:56
-Freedom Call : mais qu'est - ce qu'ils font là ?
:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

Ça, c´est Franz qui te livre la réponse: "c´est l´heure de la pause" m´a-t-il dit en me croisant à ce moment-là dans la salle. Et en effet, il est nécessaire, pour le bien-être physique et psychologique du festivalier, de programmer un groupe qui permette de faire une pause. Ceci nous est d´ailleurs confirmé par Dark Schneider:
Dark Schneider a écrit :
28 oct. 2019, 10:23
Et toutes ces mélodies guillerettes en modes majeur ça faisait quand même un peu monde des bisounours. :fete:
Les Bisounours, exactement! C´est parce que c´est l´heure de la gentille récréation. (Moi toute cette bonne humeur, et ben ça me fait peur :hein:).

Satan
Satan c´est toujours très bien mais j´en ai ras-le-bol de les voir. Ils sont partout. Mais ... mais...mais je dois reconnaître que cette fois-ci était très réussie, sinon la meilleure de celles que j´ai vues. Brian Ross a fait un effort pour raccourcir ses sempiternelles histoires de Dr Who et compagnie, il me semble que la setlist était sensiblement différente de l´habitude, très bien tout ça.

Sortilège
non, non et encore non. A part la voix de Zouille qui se porte encore très bien (même si oui je sais pour les aigus, mais bon vous savez à 60 ans c´est pour ainsi dire normal, il n´y a que peu d´élus qui y échappent), il n´y a rien qui va. La batterie ça ne va pas, la guitare ça ne va pas, l´ensemble visuel ça ne va pas (oui, Zouille a pris de l´assurance depuis le KIT, mais justement j´y reviens dans quelques lignes) et la proportion de chant assuré par les uns et les autres ne me convient pas: Linda Bastard chante quoi, 50% du temps? 30% c´est Zouille et 20% le public? Elle fait super bien le job, et c´est clairement la volonté de Zouille de la mettre en avant, je n´ai rien de personnel contre elle. En ce qui me concerne j´ai une nette préférence d´une manière générale pour avoir le chanteur d´origine et c´est tout, je m´accommode des restes qu´il a à offrir. Mais je peux très bien comprendre le point de vue d´Eklipse: dans le cas de Sortilège, il y a quand même des passages entiers dans les aigus. Alors qu´elle prenne ça en charge et rien que ça, très bien, OK pour moi. Comme au KIT. Mais pas dans les proportions que ça a prises samedi. Il faut que Zouille comprenne qu´une partie du public au moins n´est pas venue pour entendre des aigus mais pour l´entendre lui, Zouille.
Le concert du KIT était loin d´être parfait j´en conviens, et Zouille y était scéniquement un peu maladroit, mais il y avait au moins une émotion, une fraîcheur un peu candide, l´effet kiss cool des nouveaux départs. A Vouziers le seul moment un peu magique à frissons a été "Quand un aveugle rêve ", titre qu´il investit visiblement plus émotionnellement.
Ah oui et le temps de jeu très court en effet, celui qui a dit 1h15 est encore optimiste: j´ai relevé 1h07´pour ma part. Mettons que je me sois plantée de quelques minutes, on tourne à 1h10 maximum.
J´hésite à les revoir une troisième fois à Würzburg, en espérant ... je ne sais pas quoi au juste. Un Sortilège qui remettrait de l´ordre dans tout ça peut-être.

Un grand merci à l´organisation, William et tous les bénévoles. Le festival s´améliore chaque année un petit peu. Bravo pour les sandwichs vegan :up: :up: :up: Mega aussi: la bière blanche :bow: :bow:
Et merci à tous les Defenders et les autres copains qui sont venus me faire un coucou ou taper une parlotte: vous avez fait de cette journée un beau moment hors du temps. :amour: :cheers:
"And the more I know, the more my bonds to this world dissolve" Lantern

Avatar du membre
Everflow
Enemy of Reality
Enemy of Reality
Messages : 45972
Enregistré le : 04 sept. 2002, 21:27
Localisation : Beyond Within

Re: Festival de Vouziers 26 Octobre 2019 [SOLD-OUT] Sortilège / Satan / Freedom Call / Titan / Manigance

Message par Everflow » 28 oct. 2019, 23:41

Je vous trouve quand même durs avec certains groupes. :)

Carine Pinto de MANIGANCE a beaucoup progressé par rapport à son premier concert auquel j'avais assisté, où elle mettait un paquet de notes à côté et ne savait pas où se mettre. Oui je regrette aussi Didier Delseaux, et ce n'est définitivement plus pareil pour moi aussi, oui son registre est plus (trop) banal, mais elle a malgré tout des qualités et je pense qu'elle ne mérite pas une critique générale aussi rude. Un gros progrès à la fois technique et scénique, même dans la déception je peux aussi reconnaître l'effort manifeste qui est fait.
Sinon pour rebondir sur la remarque de ChaNoir sur leur son plus lourd, c'est en fait l'évolution du dernier (voire même avant) album, ce n'est à mon sens pas lié au changement de chanteur/se.
Pour ma part le reproche que je leur fais, c'est de tout sampler (clavier, chœurs), point sur lequel ils n'ont pas évolué depuis la dernière fois, et une régression évidente par rapport aux premières tournées.

FREEDOM CALL en prennent pour leur grade, et si moi non plus je ne suis pas ou plus vraiment ce qu'on appelle un fan, je tiens quand même à dire que si je mets de côté mes goûts, c'est sans aucun problème le groupe le plus pro et le plus en place de la soirée. Ce que je respecte.
L'expérience live qu'ils ont acquis parle, et Chris Bay a un vrai lien avec son public. Faudrait juste qu'il parle moins pour assurer un set plus complet pour ses fans.

Quant à SORTILEGE, je suis d'accord avec les critiques sur le fond, mais on peut aussi les relativiser dans le sens où la batterie n'était certes pas fidèle, y compris trop lente éventuellement parfois, mais pas à l'ouest non plus, et l'essentiel me paraît assuré. Le fait que Zouille chante moins est certes décevant en tant que fan, mais j'y vois également une forme d'humilité très rare surtout quand on sait à quel point il est/était coté (à juste titre)!
J'espère qu'il sera plus présent à l'avenir, mais pour moi le vrai problème à régler au plus vite c'est ce côté un peu nonchalant tendance amateur malheureusement fréquent chez les groupes français. Si on veut être pris au sérieux, notamment à l'étranger... il faut l'être un peu plus. J'espère qu'ils en ont l'envie.

C'était ma note bisounours du soir, personne n'est parfait, et les musiciens non plus.
I'm the lost one chasing colors to the sun
Colors bleed but never fade

Avatar du membre
ChaNoir
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 3271
Enregistré le : 22 juil. 2015, 16:26
Localisation : Allemagne, Forêt Noire

Re: Festival de Vouziers 26 Octobre 2019 [SOLD-OUT] Sortilège / Satan / Freedom Call / Titan / Manigance

Message par ChaNoir » 29 oct. 2019, 08:26

Everflow a écrit :
28 oct. 2019, 23:41
Je vous trouve quand même durs avec certains groupes. :)
J´essaie toujours d´être aussi objective que la nature humaine me le permet ;-)
Everflow a écrit :
28 oct. 2019, 23:41
Carine Pinto de MANIGANCE a beaucoup progressé par rapport à son premier concert auquel j'avais assisté, où elle mettait un paquet de notes à côté et ne savait pas où se mettre. Oui je regrette aussi Didier Delseaux, et ce n'est définitivement plus pareil pour moi aussi, oui son registre est plus (trop) banal, mais elle a malgré tout des qualités et je pense qu'elle ne mérite pas une critique générale aussi rude. Un gros progrès à la fois technique et scénique, même dans la déception je peux aussi reconnaître l'effort manifeste qui est fait.
alors ça c´est bien possible, je n´ai pas de point de comparaison car c´est la première fois que je la voyais. Tu as bien raison de le souligner, merci, mais ça ne change rien au fait qu´une majorité du public n´y trouve pas son compte. A l´exception d´un copain à Demes qui m´a dit préférer Pinto, comme quoi.

Everflow a écrit :
28 oct. 2019, 23:41
Sinon pour rebondir sur la remarque de ChaNoir sur leur son plus lourd, c'est en fait l'évolution du dernier (voire même avant) album, ce n'est à mon sens pas lié au changement de chanteur/se.
Ce n´est pas uniquement cela. Le titre Héritier a été joué différemment, j´en mettrais ma main au feu.

Everflow a écrit :
28 oct. 2019, 23:41
FREEDOM CALL en prennent pour leur grade, et si moi non plus je ne suis pas ou plus vraiment ce qu'on appelle un fan, je tiens quand même à dire que si je mets de côté mes goûts, c'est sans aucun problème le groupe le plus pro et le plus en place de la soirée. Ce que je respecte.
L'expérience live qu'ils ont acquis parle, et Chris Bay a un vrai lien avec son public. Faudrait juste qu'il parle moins pour assurer un set plus complet pour ses fans.

D´accord avec ça.

Everflow a écrit :
28 oct. 2019, 23:41
personne n'est parfait, et les musiciens non plus.
C´est pas ce que je leur demande non plus. Je veux de l´émotion, de l´authenticité, du partage avec le public et un minimum de niveau musical.
"And the more I know, the more my bonds to this world dissolve" Lantern

Avatar du membre
old Craspouille
Metal Heart
Metal Heart
Messages : 2316
Enregistré le : 31 juil. 2006, 21:01
Localisation : Alsace

Message par old Craspouille » 29 oct. 2019, 11:36

1664 , THE NUMBER OF THE BEER !!!

Avatar du membre
Stéphane
Rodger pour les intimes !
Rodger pour les intimes !
Messages : 7166
Enregistré le : 04 sept. 2002, 21:01
Localisation : Pau
Contact :

Re: Festival de Vouziers 26 Octobre 2019 [SOLD-OUT] Sortilège / Satan / Freedom Call / Titan / Manigance

Message par Stéphane » 29 oct. 2019, 12:22

Dark Schneider a écrit :
28 oct. 2019, 10:35
Ouais je sais, bah ils faut qu'ils changent de manager. Après j'imagine que trouver un chanteur au pays basque ne doit pas être si simple alors il font avec mais bon...
:grr: :grr: :grr: :grr: j'ten foutre moi du Pays-Basque :grr: :grr: :grr:
Ils sont Palois, donc Béarn et pas pays basque ! Non mais :D
Image

Avatar du membre
olivier64
Defender of the Faith
Defender of the Faith
Messages : 10869
Enregistré le : 02 juin 2010, 21:58
Localisation : Bayonne

Message par olivier64 » 29 oct. 2019, 13:22

ça n'a rien à voir en effet. :D

Avatar du membre
Bertrand
Defender of the Faith
Defender of the Faith
Messages : 12784
Enregistré le : 29 oct. 2002, 12:37
Localisation : Rhone - 69

Re: Festival de Vouziers 26 Octobre 2019 [SOLD-OUT] Sortilège / Satan / Freedom Call / Titan / Manigance

Message par Bertrand » 29 oct. 2019, 14:27

old Craspouille a écrit :
29 oct. 2019, 11:36
hu hu la dédicace :D
du foin pour nos vaches, les Landes indépendante !!!!
OMNIO a écrit :
30 août 2019, 15:12
Mais peut être qu'en écoutant l'album encore quelques fois attentivement, t'arriveras à aimer quelques titres ou mêmes des riffs … en faisant abstraction de la voix bien sûr :D

demes
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 2936
Enregistré le : 31 août 2012, 16:44

Message par demes » 29 oct. 2019, 16:19

Oui ça m'a fait marrer, la classe pour les Citrouilles. :D

Ah j'ai failli oublier ça : un copain du copain Philippe a commenté le concert de Freedom Call en ces termes qui m'ont bien fait marrer :"c'est du Gamma Ray avec du Manowar sans les poils". :lol:
ChaNoir a écrit :Udo est une hybridation contre nature entre une poupée gonflable expérimentale et un crapaud. Mais j´aime quand même bien le voir sur scène.
Metalrunner a écrit :Je sais je suis un thrasheur romantique et fragile :D

Avatar du membre
Everflow
Enemy of Reality
Enemy of Reality
Messages : 45972
Enregistré le : 04 sept. 2002, 21:27
Localisation : Beyond Within

Re: Festival de Vouziers 26 Octobre 2019 [SOLD-OUT] Sortilège / Satan / Freedom Call / Titan / Manigance

Message par Everflow » 03 nov. 2019, 01:04

Petit CR à mon tour :

Arrivée à Vouziers seulement pour MANIGANCE, dont le précédent concert en première partie de Myrath ne m'avait franchement pas laissé un souvenir impérissable. Certains problèmes ont été réglés puisque Carine Pinto chante nettement plus juste qu'à ses débuts avec le groupe, globalement beaucoup plus en confiance sur scène elle va chercher toutes les notes. En bref elle semble intégrée et l'ensemble tourne.
En revanche, ils continuent dans ce non sens de se passer de claviériste alors que c'est un instrument important dans les anciennes/meilleures compositions du groupe palois. Tous les chœurs continuent d'être samplés ce qui confère et renforce un côté artificiel.
C'est dommage car la setlist tient la route, l'envie est là, mais les choix scéniques sont franchement discutables. Quant au choix vocal, s'il me fait encore regretter Didier Delseaux et qu'il y a peu de chances que je change d'avis, je dois avouer que Carine Pinto tient désormais sa place dans le groupe. C'est déjà pas si mal, sachant qu'elle risque de ne jamais être totalement acceptée après son illustre prédécesseur...

Également du sud ouest, TITAN sont reformés depuis un petit moment déjà. Evidemment la setlist reste axée sur leur unique album et les titres des 2 premiers Killers dont les membres de Titan faisaient partie. Pour un groupe aussi vieux leur enthousiasme est saisissant et bienvenu, la passion est au rendez-vous, le speed metal aussi. Je n'en attendais rien de spécial mais ça le fait bien.
Pour autant, je dois avouer que mes titres préférés sont ceux plus contrastés et tourmentés de Killers, en l'occurrence "Délire de Mort" (jouée pour la seconde fois de leur carrière!) et bien sûr "L'Assassin". Il manquait quand même "Rosalind" à la fête, peut-être évincée du fait de ces minutes perdues pour des problèmes de guitare?
Les morceaux originaux et véloces de Titan sont sympas ("Irlande au Coeur", "La Loi du Metal") mais à mon sens restent un cran en-dessous de ceux de Killers en général, même si le registre reste identique. La voix destroy de Patrice Le Calvez est étonnamment restée dans le même esprit 30 ans après, juste un peu moins nasillarde, mais avec toujours ce caractère au rasoir.
Ce concert très énergique et sans faille particulière se termine par la reprise de "Maitres du Metal" accompagnée par Fred Leclercq à la guitare qui connait ses classiques, même s'ils auraient pu jouer du Egoine tant qu'à faire. :D
Blague à part, quid d'un deuxième album maintenant que la machine est relancée?

N'étant pas un fan de FREEDOM CALL, et les ayant déjà vus l'an dernier de surcroît, je n'assisterai qu'à une petite partie. Mais cela me suffit à affirmer qu'il s'agit du groupe le plus pro et en place de la soirée, qu'on aime ou pas ce qu'ils font. Et ils le font avec le sourire.
A noter le "Hallelujah" de Cohen détourné en Freedom Call, totalement kitsch mais ils assument de jouer la partition du bisounours metal jusqu'au bout.

J'avais déjà vu SATAN au Bang Your Head, et malgré l'affection particulière que je porte à leur cultissime premier album "Court in the Act", j'avais été un peu déçu. Ce sera encore le cas ce soir, non pas par la performance intrinsèque, mais par le côté linéaire de la setlist déjà. Vous me direz, un vieux groupe de speed metal mélodique n'a pas vocation à faire un show de doom ou de djent progressif à claquettes.
Certes, mais au bout d'un moment j'ai quand même l'impression d'entendre un peu toujours la même chose, malgré que ce soit servi par un son authentique et une interprétation juste. De plus, même s'ils passent bien, je ne suis pas autant convaincu que la moyenne par les derniers albums de la reformation, surtout le dernier. Après je ne peux pas nier que sur scène ça gratte sévère, comme en studio.
L'autre source de déception, c'est Brian Ross. Aussi "légendaire" et sympathique soit-il, il n'a toujours ni charisme ni présence. De plus ses lignes de chant sont de plus en plus limitées et répétitives avec le temps.
En un mot comme en cent, il manque selon moi un petit quelque chose à Satan sur scène pour être à la hauteur de leur réputation, pourtant fondée à l'origine, et même à la hauteur de leur talent instrumental. En attendant, ils ont parfaitement fait le job techniquement parlant.


Je ne vais pas mentir, comme d'autres je n'avais acheté mon ticket du festival que pour SORTILEGE. Il y aurait pu y avoir en première partie 5 heures de crabcore ou l'intégrale d'Ultra Vomit en acoustique que je serais quand même venu.
Pour être honnête je m'attendais à être bien davantage déçu, car finalement si je le suis un peu dans l'absolu, ça reste un bon moment en soi. Grâce à l'effet karaoke de ces chansons bien sûr, mais aussi malgré ce qu'on peut dire du fait d'une certaine application et envie de bien faire, à défaut d'une mise en place toujours convaincante.
Je n'ai pas écouté d'album complet de Sortilège depuis des années, contrairement à une époque où ça tournait en boucle jusqu'à épuisement, et je me suis rendu compte pendant le concert que je connaissais encore toutes les paroles par cœur ou presque. Bien sûr cet effet nostalgique joue pour apprécier une prestation objectivement parsemée d'imperfections coupables, et de tempos parfois ralentis.

Dem et Lapin sont hyper concentrés et de fait en retrait, les 80's semblent loin pour eux. Farid Medjane (Trust) reprend la batterie au pied lever pour ce concert et évidemment cela a des conséquences sur la mise en place et aussi sur le feeling un peu différent, malgré que ce soit un excellent cogneur qui ne manque pas d'enthousiasme ce soir.
En voyant l'affuté Bruno Ramos soloter sur "Messager" je ne peux m'empêcher de me rappeler que dans Manigance il reprenait cette chanson il y a bientôt 20 ans sur leur première tournée, et même que Zouille les avait rejoint sur scène à Paris pour cela! Joli retournement de situation pour lui.

Zouille parlons-en, je l'avais vu une première fois au concert avec Renaud Hantson au KIT il y a 10 ans. A l'époque, c'était plus pour faire plaisir à ce dernier, il n'était pas investi dans son rôle et l'a depuis reconnu dans les interviews. Par contre il assurait et techniquement il était même un peu mieux conservé dans ma mémoire...
Désormais on sent toutefois qu'il a envie d'être là, de défendre des chansons et des paroles qui sont aussi les siennes. Bien sûr il a perdu vocalement par rapport à l'excellence qu'il représentait, et certains critiquent le fait qu'ils fassent appel à Lynda Siewicz pour reproduire ses nombreuses envolées aiguës. On peut le regretter, mais personnellement je trouve ça à la fois intelligent et digne, une forme de rare humilité d'accepter ses limites et néanmoins d'assurer une représentation de qualité. De la part de quelqu'un souvent auréolé de la réputation du meilleur chanteur de l'histoire du metal français, cela requiert du cran d'admettre ses faiblesses et sa rétrogradation. Cela permet en outre de réaliser non seulement des harmonies mais aussi les lignes vocales superposées comme à la fin de "Chasse le Dragon", pour la première fois dans l'histoire du groupe.
En revanche, Lynda aussi talentueuse soit-elle est trop mise à contribution dans ces couplets que Zouille peut encore parfaitement chanter, même si je comprends qu'il souhaite la mettre en avant et s'économiser.

Le concert a commencé avec "Marchand d'Hommes" sur lequel son grain désormais plus proéminent qu'à l'époque fonctionne bien. Ce choix n'est donc pas un hasard, pour se chauffer la voix et aussi les instruments sur cette (superbe) chanson plus lente et lancinante.
Plus tard "Quand un aveugle rêve" s'avère être un grand moment d'émotion, "Amazone" envoie encore bien et "Mourir pour une princesse" sonne moins kitsch qu'en studio.
En revanche 1h10 de live c'est bien trop court quand ils sont annoncés 1h30, conséquence "La Montagne Qui Saigne" sort de la setlist par rapport aux concerts précédents. De plus, laisser de côté un gros classique comme "La Hargne des Tordus" est un peu incompréhensible, alors même qu'ils ont joué les 4/5ème du premier EP. Bon comme j'aime à peu près toutes leurs chansons, peu importe ce qu'ils jouent dans le fond...

Tant qu'ils le jouent bien du moins. Sur ce plan certains points doivent être améliorés à l'évidence, et pourtant j'ai vraiment apprécié et cela me donne même envie de les revoir, pour réentendre un peu plus ou d'autres chansons déjà, et pour espérer des ajustements.
Ils ont intérêt à le faire car je ne sais pas si le public dont je fais partie conservera éternellement une forme de mansuétude. Les chansons ne font pas tout... même si dans le cas présent elles font déjà beaucoup.
I'm the lost one chasing colors to the sun
Colors bleed but never fade

Répondre Sujet précédentSujet suivant